Les mathématiques, un peu comme une langue étrangère ?

Les mathématiques, un peu comme une langue étrangère ?

Tous ceux qui sont déjà partis à l’étranger comprennent ce que je veux dire. On a beau être perdu linguistiquement parlant, il y a des choses auxquelles on peut se raccrocher : les nombres (et les mathématiques, de façon plus générale). Ainsi, faire des achats, respecter les limitations de vitesse quand on conduit et trouver un numéro de bus, sont des activités que l’on peut tout de même continuer de faire lorsqu’on est à l’étranger, pour peu que les chiffres s’écrivent de la même façon que celle que l’on a l’habitude de lire. Tant et si bien que les mathématiques donnent parfois l’impression d’être une sorte de langue étrangère qui nous permet de s’y nous y ? retrouver. Nous allons tenter de faire le lien entre mathématiques et langues étrangères pour vous montrer comment les deux peuvent se mêler d’un point de vue de l’éducation, qu’il s’agisse d’aller étudier à l’étranger ou d’étudier les mathématiques autrement en France.  

Une matière « facile » pour les expatriés 

Lorsque l’on fait un échange scolaire et que l’on doit participer à des cours dans un établissement scolaire étranger, on est confronté à une grande difficulté : la langue. Fini le professeur de langue qui fait des efforts pour ne pas parler trop vite et qui donne des traductions lorsqu’il utilise un vocabulaire nouveau. Ici, c’est le grand bain. On peut être très bon dans une langue en classe et se rendre compte que suivre un cours d’histoire dans cette langue n’est pas si facile. Heureusement, il y a un cours dans lequel vous serez moins perdu : les mathématiques. Pourquoi ? Parce qu’une formule mathématique reste la même dans toutes les langues. Bien sûr, les programmes sont différents en fonction des pays (saviez-vous que les enfants australiens apprennent les théorèmes de Thales et Pythagore au niveau lycée ?!), les explications seront toujours en langue étrangère, mais il vous sera plus facile de résoudre un problème en vous servant du théorème de Thalès que de répondre à une question de philosophie en allemand ou de faire un commentaire de texte en espagnol, non ? Si vous prévoyez ce genre de séjour, nous vous conseillons de bien travailler en mathématiques avant de partir car ne réussir à suivre aucun cours à l’étranger, c’est vraiment frustrant, croyez-moi. 

Faire des mathématiques et des langues en même temps 

Ça, c’était pour la partie faire des mathématiques à l’étranger, voyons à présent comment on peut faire des mathématiques en langue étrangère en France. 

La première option, c’est le baccalauréat européen, qui est un diplôme desservi décerné par l’une des douze écoles européennes présentes dans six États membres de l’Union Européenne. Parmi les cinq matières obligatoires, entre  outre deux langues, le sport, la religion ou l’éducation civique, on trouve, bien sûr, les mathématiques. Il est ensuite possible d’ajouter des options, mais contrairement au système d’autres pays, notamment en France, les mathématiques ne sont pas évitables. 

Mais ce bac très particulier ne représente  concerne ? que peu de bacheliers, contrairement à la « section européenne ou langue orientale «  (SELO), qui est un parcours éducatif au sein des collèges et des lycées français, qui permet aux élèves d’approfondir leurs connaissances d’une langue et d’une culture en passant par l’apprentissage d’une matière dans une langue qui n’est pas leur langue maternelle. Onze langues sont proposées dans différents établissements : l’allemand, l’anglais, l’espagnol, l’italien, le néerlandais, le portugais, le russe, et pour les langues orientales : l’arabe, le chinois, le japonais et le vietnamien. Cette section propose des cours de DNL, une discipline non linguistique, qui a pour but de développer des compétences de communication dans une autre langue sur une discipline non linguistique, comme les mathématiques, l’histoire, la géographie, la SVT, etc. L’épreuve du baccalauréat en mathématiques consiste en l’explication d’un raisonnement et d’une démarche résolutive par rapport à un exercice donné. Pour obtenir la « mention européenne » sur votre diplôme du baccalauréat, il faut au minimum avoir 12/20 à l’épreuve orale de langue écrite et 10/20 à l’épreuve orale spécifique. Cette épreuve peut être considérée comme une option et rapporter des points pour le baccalauréat. 

De façon ponctuelle, il arrive aussi qu’on trouve des expériences de professeurs de mathématiques qui décident d’eux-mêmes d’enseigner les mathématiques dans une langue étrangère pour aider les élèves dans l’apprentissage de ces langues. Ils ne sont pas les seuls d’ailleurs : les professeurs de sport sont aussi moteurs de ces croisements de matières. 

CONCLUSION 

Évidemment il serait faux de dire que pour voyager, vous n’avez besoin que des mathématiques. De même que les mathématiques ne vous permettront pas d’apprendre une langue étrangère parfaitement. Nous cherchions juste à vous montrer que parfois, il arrive que les deux se mélangent et que l’une soit utile à l’autre et vice-versa. 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire